Ces petits plus qui peuvent faire toute la différence (partie 1)

C’est le jour J et d’ici quelques minutes vous allez tenter de prouver à un jury plus ou moins bienveillant que vous êtes le candidat de la journée. Vous avez revu en long, en large et en travers les plaquettes présentant les parcours académiques et associatifs, mais ce n’est pas toujours suffisant. Voici quelques éléments à systématiquement vérifier avant un entretien.

La ville :

 Contrairement à ce que l’on entend parfois, Paris n’est pas la France ! Chaque fois que vous partez visiter une nouvelle école, pensez à vérifier les points suivants :


  • Nom de la région, du département (et son numéro), chef lieu
  • Nom du Maire de la ville, sa tendance politique et éventuellement une ou deux de ses réalisations (ex : Gérard Collomb a mis en place les Velo’v à Lyon)
  • Quelques lieux historiques particulièrement connus (ex : la place Stanislas à Nancy inscrite au patrimoine de l’UNESCO, le Palais des beaux-arts de Lille)
  • Des événements historiques ayant marqué l’histoire de la ville ou de la région (ex : Cathédrale Notre-Dame de Reims lieu de sacre des rois de France, Montaigne élu Maire de Bordeaux en 1585)
  • Le club de sport de la région (football & rugby)
  • Quelques employeurs ou sièges sociaux connus (Interpol à Lyon, Pernod-Ricard à Marseille)

 On ne choisit pas simplement une école, mais également une ville dans laquelle on va probablement vivre 2, 3 voire 4 années. Imaginez donc par exemple la surprise d’un jury nantais, si vous lui expliquez que vous adorez la ville et plus encore son école, mais que vous ne savez même pas que la marque BN signifie Biscuiterie Nantaise.

 Bien entendu, toutes ces questions ne sont pas systématiquement posées, mais un homme averti en vaut deux.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau