Le poker ou le vice du jeu

Le poker s’est affirmé au cours de ces dernières années comme une activité à la mode. C’est donc le plus simplement du monde qu’un nombre grandissant de candidats répond « le poker » à la question « quels sont vos centres d’intérêt ? ».

 

L’activité pourrait paraître anodine, mais elle est en général très mal perçue par les recruteurs. En voici les raisons. Au-delà de l’aspect jeu de stratégie, le poker est un jeu d’argent. Or, les jeux d’argent ont toujours eu une connotation péjorative dans nos sociétés. Le poker est donc associé à l’argent facile, à la fête, aux excès ou au contraire à l’enfer du jeu, à l’endettement.

 

Oublions un instant les pertes ou les gains indécents. Qu’est-ce qui fait le propre d’un bon joueur de poker ? Sa capacité à se concentrer, à anticiper les coups de ses adversaires et plus encore sa faculté à dissimuler son jeu, à feindre ce qui n’est pas, à faire croire et à laisser supputer.

 

Vous comprendrez aisément que la dissimulation n’est pas perçue par les recruteurs comme l’une des vertus cardinales du bon candidat. En d’autres termes, c’est exactement comme si vous répondiez que votre plus grande qualité était votre capacité à mentir.

 

Vous êtes libres de vos choix et de vos réponses, mais il n’en demeure pas moins que de mentionner le poker en entretien risque de vous mener sur des terrains pour le moins glissants. N’oubliez pas qu’un entretien est court et que s’il est possible de se décrédibiliser en quelques secondes, il est plus difficile de construire un semblant de confiance et de sérieux.

 

Faites vos jeux !

 

Commentaires (1)

1. Roche Jérémy 15/06/2013

Non mais hallucinant ce qu'il faut pas entendre. Comme quoi on trouve de tout sur le net.

D'une cette attitude montre une incapacité flagrante à assumer ses centres d'intérêt (génial pour un candidat de faire la carpette, c'est très apprécié par le jury en général) et une incapacité à penser en dehors des préjugés de la doxa (oh l'argent que c'est mal quand il n'est pas mérité).

Secondement l'auteur de cet article n'a absolument rien compris ce qui fait la beauté du poker, les qualités qu'on attend d'un bon joueur de poker et l'approche c'est pas beau le mensonge me rappelle vaguement des souvenirs de maternelle.

Qu'est-ce qu'un bon joueur de poker au fond ? C'est quelqu'un qui sait prévoir, anticiper, analyser, raisonner, prendre des décisions non pas sur des émotions (un tel joueur n'est pas bon) mais selon un raisonnement, gérer ses émotions, ne pas être result-oriented, avoir conscience de son image, savoir jouer avec son image, être capable de ranger son adversaire, de jouer en fonction de son style de jeu, savoir s'adapter... Autant de qualités INDISPENSABLES en entreprise.

Le poker si vous en parler il faut juste en parler bien mais quand on creuse vraiment et qu'on ne s'arrête pas à la doxa et à la foule de préjugés qu'on lui associe le poker est l'un des hobby le plus apprécié par les recruteurs.

Ne parler pas du poker si vous ne savez pas ce qu'est réellement le poker. C'est loin d'être un jeu de flambeurs où le seul but est de faire le plus gros buff, la construction du bluff et tous les mécanismes qui l'amènent font le joueur de poker.

Si vous êtes réellement passionné de poker n'écoutez pas cet article de fish qui n'a absolument aucune idée de ce qu'est le monde du poker et montrer à votre recruteur ce qu'est réellement le poker pour vous et toutes les qualités qu'il vous à apporter.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau