La vision « bisounours » du monde

        Avez-vous déjà regardé une élection de Miss France ? Pour celles et ceux qui n’auraient pas eu cette chance, imaginez-vous un présentateur bon vivant et consensuel, qui demande à un parterre d’élégantes jeunes femmes ce à quoi elles aspirent. Et là, c’est le drame. Morceau choisi stéréotypé :

 

Si je suis élue Miss France, je ferai tout ce qui est en mon possible pour lutter contre la pauvreté et la faim dans le monde. La guerre c’est mal, ça tue des innocents. J’aimerais que mon mandat soit celui d’un monde sans guerre…

 

Vous l’aurez compris, c’est l’accumulation de clichés plus utopiques les uns que les autres, qui décrédibilisent pour de bon l’intervenant. Ce discours vous fait sourire, pourtant votre discours s’en approche assez souvent ! Combien de candidats nous parlent de ressources humaines sans licenciements, de publicités sans messages équivoques ou mensongers, d’ONG sans détournements de fonds, etc. Ces assertions sont aussi aberrantes que de souhaiter devenir le prochain Gordon Gekko avec un BTS action commerciale en poche, ou que d’attendre de gagner au super Loto pour faire quelque chose de sa vie.

 

Si vous voulez que le jury vous prenne un minimum au sérieux, il va falloir lui prouver que vous avez une vision censée du monde et évitez à tout prix les clichés et les propos candides. Il n’attendra pas de vous d’en savoir plus que lui du haut de vos 20 ans, mais il vous sanctionnera s’il se rend compte que vous vivez dans un cocon, hors des réalités du monde.

 

Prenez le temps de voyager, mettez à profit vos stages et vos expériences professionnelles pour rencontrer de nouvelles personnes, pour vous faire une idée par vous-même du monde de l’entreprise, pour savoir ce que signifie se lever le matin pour aller travailler et gagner son pain.

 

Surtout, ne restez pas enfermés dans une bulle, sortez, lisez la presse, tenez vous informés de l’actualité, de la réalité de la situation socio-économique actuelle. Si l’on vous pardonnera de ne pas saisir tous les enjeux, on ne vous pardonnera pas de ne pas avoir fait votre due dilligence avant de passer vos entretiens.

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau