Quand je serai en école, je créerai une nouvelle association !

Combien de fois ai-je entendu cette même rengaine « une fois que je serai en école, je créerai une association de xxx, si elle n’existe pas déjà ». Comme toujours, vous êtes très motivés avant d’intégrer, une fois l’intégration faite, les choses changent grandement et croyez nous, les jurys ne sont pas dupes.

Au-delà de cela, pourquoi ne pas mentionner votre envie de créer une association, aussi sincère que soit votre motivation à l’heure de l’entretien ? Imaginez que vous vous attabliez dans un grand restaurant. Un serveur vous tend un superbe menu et au bout de quelques minutes revient vers vous pour vous demander ce que vous souhaitez manger. Là, vous lui répondez que vous n’êtes pas satisfait par le menu et que vous exigez que le chef vous cuisine un nouveau plat uniquement pour vous. Cela vous paraît absurde de critiquer le menu d’un grand chef étoilé ? Il s’agit exactement de la même chose pour les associations d’une ESC, à ceci prêt que vous vous permettez de les critiquer avant même d’avoir mis un pied dans l’école…

Au-delà de cela, sachez qu’il est extrêmement rare que des étudiants réussissent à créer de nouvelles structures au sein des écoles pour des raisons de financement, de place, de motivation, d’absence d’accord de l’administration et parfois les quatre raisons à la fois.

Par ailleurs, il ne suffit pas d’avoir une idée pour créer une association, encore faut-il que votre projet ait un public potentiel, sauf à vouloir être un roitelet et dirige une impressionnante équipe… d’une personne. La mégalomanie devrait avoir ses propres limites, particulièrement lors d’un entretien de sélection.

Contentez-vous donc de parler de l’offre de l’école devant le jury. Il sera toujours temps pour vous d’envisager de développer tel ou tel projet une fois dans l’école.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau