Déshabillez-vous !

           Quel préparationnaire n’a pas entendu de la bouche d’un ami d’un ami, qu’il connaissait personnellement l’amie d’une relation d’un copain à qui un jury avait demandé de se déshabiller, si elle ou il voulait réellement intégrer l’école. Au-delà du mythe machiste sur fond de promotion canapé, il est hautement improbable qu’un jury se prête à ce petit jeu, sauf à vouloir risquer la suite de sa carrière.

 

Cependant, tout mythe revêt une part de vérité. En l’occurrence, il existe deux situations bien précises au cours desquelles un jury pourrait être amené à poser cette question. Soit, le candidat est d’une timidité extrême, mais honnêtement le jury n’a rien à gagner en secouant un candidat introverti et probablement traumatisé, soit le jury a le sentiment d’avoir en face de lui un candidat qui joue un jeu et il souhaite briser la carapace pour savoir ce qui se cache réellement dessous.

 

Ce n’est donc pas tant une attaque, que la volonté du jury de mieux vous connaître et de vous juger à votre juste valeur. C’est donc un signal fort émis par la part du jury, qui vous invite à vous ouvrir et à vous présenter tel que vous êtes réellement et non tel que le jury vous perçoit.

 

Contrairement aux idées reçues, les jurys ne sont pas composés de femmes et d’hommes profondément sadiques, là pour vous faire souffrir. Ce sont des individus normaux qui sont là pour remplir une mission et qui tentent de le faire du mieux qu’il peuvent. Accessoirement, n’oubliez pas qu’ils ne sont pas contre l’idée de passer un agréable moment. Un entretien peut être à la fois riche, intéressant, construit et plaisant à écouter. Si si !!

 

 

 

Commentaires (1)

1. Brettchupe (site web) 10/04/2017

wh0cd162283 Buy Sildenafil

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau