Reach for the stars, une campagne de pub qui dérange

 

 

      Alors que Florence Noiville vient de publier son ouvrage J'ai fait HEC et je m'en excuse, dans lequel elle dénonce la responsabilité des grandes écoles de commerce françaises dans la crise financière et économique actuelle, HEC lance tambours battant sa nouvelle campagne de publicité : Reach for the stars

Cupidité, argent, pouvoir sont ici à l'honneur. Depuis, la polémique ne cesse d'enfler. Alors, est-il vrai que "greed is good ?"

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.